La démarche collective d'innovation

Le projet de démarche collective d'innovation s'est inscrit dans la dynamique de pérennisation des activités générées par le programme Nouveaux services / Emplois-jeunes.

Il s'est inscrit plus largement dans la perspective de structuration et de développement d'un tiers secteur d'utilité sociale.

La démarche collective d'innovation a accompagné 17 projets structurés sous forme associative ou coopérative, dans leur démarche d'évolution vers un mode de développement plus entrepreneurial incluant un projet social.

Pour les associations, l'évolution d'un mode de développement associatif vers un développement entrepreneurial pose un certain nombre de problèmes et de questions :

  • Quel mode d'organisation pour piloter une entreprise de manière collective par un groupe au sein duquel sont représentés des bénévoles, des salariés, des usagers et autres ?
     
  • Quelles compétences sont nécessaires aux personnes participant au pilotage de l'entreprise et quels outils et méthodes de formation et d'accompagnement ?
     
  • Comment se pérennise le sens et la finalité sociale de l'entreprise en même temps que son activité économique ?
     
  • Quelles adaptations doivent être apportées aux cadres juridiques existants, en particulier à la coopérative loi de 47, pour structurer ces projets d'entreprises à finalité sociale ?
     
  • Quelles dynamiques d'inter-réseaux doivent être lancées pour faciliter le développement de ces nouvelles formes d'entreprises ?
Dans le cadre de la démarche collective d'innovation, en parallèle de l'accompagnement de projets concrets, la Confédération générale des Scop a initié un débat inter-réseaux pour structurer les partenariats les plus favorables au développement de ces nouvelles formes d'entreprises.

Ont participé à ces échanges : l'UFJT, l'ACEPP (crèches parentales), le CNEI, le Relais, le MRJC, la Fédération COORACE, la Fédération des Cigales, le FN Cuma, le GNC, Les Boutiques de Gestion, Le Collège coopératif PAM, le Gap-Uneta, ….