Bienvenue sur le site de la Confédération générale des Scop et des Scic

La Scic : une solution pour faire évoluer les associations

04 07 2024

Bleu-Blanc-Cœur : une association reconnue qui vient de changer son statut

Certaines associations se trouvent parfois limitées dans leur fonctionnement et leur évolution et un changement de statut peut s’avérer indispensable. La transformation en Scic permet de conserver les valeurs et le projet d’origine du statut associatif tout en facilitant l'exercice d'activités économiques et le partenariat avec les collectivités. C’est le choix qu’a fait l’association Bleu-Blanc-Coeur qui le 30 mai dernier a opté pour le statut de Société coopérative d’intérêt collectif (Scic)* pour s'ancrer dans l'économie sociale et solidaire. Accompagnée par l'Union régionale des Scop et Scic de l’Ouest dans cette transition de trois ans, cette transformation marque une nouvelle ère pour l’organisation qui rejoint désormais le Mouvement des sociétés coopératives. 

La Scic, un modèle d’avenir pour les associations

Le statut de Société coopérative d’intérêt collectif (ou Scic) répond aux enjeux des entrepreneurs porteurs d’un projet économique à caractère d’utilité sociale qui souhaitent associer tous les acteurs du projet : salariés, producteurs, bénéficiaires mais aussi fournisseurs, entreprises, partenaires... C’est le principe du multisociétariat, auquel peuvent également participer les collectivités territoriales. Un principe qui s’avère particulièrement cohérent pour les structures associatives qui se développent et dont le cadre juridique limite leurs activités ou quand les salariés, bénévoles ou partenaires souhaitent s’impliquer davantage. La transformation de l’association en Scic représente une solution innovante pour faire grandir ce type de structure. 

La Scic permet par exemple de créer davantage d’emplois et d’accroître l’activité, sans renoncer aux valeurs fondatrices de la structure et tout en s’investissant dans un projet collectif et participatif. La Scic repose en effet sur les principes de partage des décisions, des risques et de l’information mais aussi des profits, qui sont en partie affectés à la pérennité du projet. Autre avantage, la Scic est un moyen d’ancrer durablement une structure sur le territoire avec son histoire locale, ses partenaires tout en alimentant un réseau de proximité solide. 

Passage d’association en Scic : comment ça marche ? 

La transformation d’une association en Scic se fait en 3 grandes étapes : une phase de diagnostic de l’association, la construction du projet collectif et économique, et enfin, la concrétisation de la transformation. A chaque étape, les experts des unions régionales en droit coopératif, en gestion et en management, accompagnent les structures et ce, de la phase d’incubation à sa validation puis tout au long de l’aventure coopérative. 

Et aujourd’hui, les chiffres montrent l’intérêt grandissant pour ce modèle performant :

  • Les Scic confirment leur tendance à l'exponentielle avec 1 400 sociétés à fin 2023 atteignant 15 367 salariés et + 39 % en chiffres d’affaires. 

  • 24 % des Scic sont issues d’une transformation d’association.

Bleu-Blanc-Coeur : un passage en Scic pour une gouvernance partagée et éthique

Bleu-Blanc-Cœur est une démarche collective de qualité qui s’attache chaque jour à démontrer scientifiquement que les modes de production agricole et d’alimentation des animaux peuvent améliorer la qualité nutritionnelle et environnementale des produits alimentaires. Et par la même occasion, influencer ainsi positivement la santé des écosystèmes (de la Terre, des animaux et des hommes). Bleu-Blanc-Cœur engage ainsi les producteurs dans la nécessaire transition agri-agro en démontrant aux mangeurs les bénéfices en matière de nutrition, d’impact environnemental, et de goût de ces nouveaux modes de production agricole.

Présent dans une dizaine de pays, Bleu-Blanc-Cœur est le plus grand mouvement du bien manger et du bien produire en France avec plus 32 000 membres de sa communauté, incluant professionnels de santé, consommateurs, professionnels des métiers de bouches et acteurs économiques engagés comprenant des partenaires de renom tels que Coopérative U, et La Grande Epicerie de Paris. 

« Avec notre statut de Scic, Bleu-Blanc-Cœur s’inscrit définitivement dans l’économie sociale et solidaire. Notre nouvelle équipe de gouvernance peut fonctionner dans un cadre préétabli et continuer son parcours avec des valeurs fortes, des engagements basés sur la co-création et le collectif. Donner une voix aux salariés dans cette instance stratégique est fondamental pour une gouvernance participative, assurant que toutes les perspectives soient prises en compte dans la prise de décision. Cette organisation reflète une nouvelle manière de gouverner, centrée sur les communs et visant à réussir économiquement tout en respectant un devoir moral », exprime Nathalie Kerhoas, nouvellement élue présidente de la Scic. 

La transformation de Bleu-Blanc-Cœur en Scic répond ainsi à plusieurs enjeux : 

  • Consolider les valeurs et les fondamentaux inhérents à la démarche Bleu-Blanc-Cœur dans une structure qui s’enracine dans l’économie sociale et solidaire

  • Dynamiser l’intelligence collective en élargissant le périmètre des parties prenantes aux réflexions, connaissances, expériences et expertises des nouveaux membres (partenaires, fondateurs, institutions, salariés, scientifiques…) 

  • S’adosser à une organisation dans laquelle les associés renforcent leur niveau d’engagements et participent activement à la vie coopérative de Bleu-Blanc-Cœur tout en respectant les valeurs, les droits et devoirs de la Scic

La nouvelle structure en Scic de Bleu-Blanc-Cœur est composée de 34 administrateurs répartis au sein de 4 collèges : les acteurs économiques, les fondateurs et partenaires (collège dans lequel continueront à s’investir les 3 présidents historiques), les membres de la communauté du bien manger et les salariés.

Le comité stratégique de Bleu-Blanc-Cœur, qui prend la relève du conseil d’administration, assure donc une représentation équilibrée des différentes catégories d’associés. 

Les chiffres de son impact et de sa croissance parlent d’eux-mêmes : 

  • Bleu-Blanc-Cœur représente 5 à 10 % de parts de production dans les filières d’élevage en France. 

  • Plus de 7 000 producteurs engagés et respectueux des référentiels qualité de Bleu-Blanc-Cœur (cahiers des charges/ obligations de moyens)

  • Un catalogue de 2 500 produits porteurs du logo ; issus de filières 100 % françaises (pain, farine, œufs, lait, viandes, produits laitiers...), disponibles dans toute la France dans une variété de canaux de distribution : supermarchés, restauration collective et commerciale, artisans, marchés… pour une accessibilité optimale.

  • Une haute qualité nutritionnelle des produits finis assurée aux consommateurs, et garantie notamment par plus 4 000 analyses par an (obligation de résultats de la démarche).

  • Des produits à l’impact environnemental réduit, mesuré et prouvé ! (20 % d’émissions carbone en moins pour les produits laitiers, œufs, volailles vs le conventionnel*)* source Agribalyse / ADEME

  • Un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros avec un taux de croissance important ces 5 dernières années. 

*La Société coopérative d'intérêt collectif peut concerner tous les secteurs d'activité, dès lors que l'intérêt collectif se justifie par un projet de territoire ou de filière d'activité impliquant un sociétariat hétérogène (multisociétariat), le respect des règles coopératives (1 personne = 1 voix), et la gestion désintéressée (réinvestissement dans l'activité des excédents).

A propos de Bleu-Blanc-Cœur : Bleu-Blanc-Cœur, c’est BON et BIEN.

Bleu-Blanc-Cœur est une démarche agricole et alimentaire durable visant à améliorer la qualité nutritionnelle et environnementale de notre alimentation, en diversifiant et équilibrant l’alimentation des animaux avec des fourrages et des graines d’intérêts nutritionnels naturellement riches en Omega 3 (herbe, luzerne, lin, féverole...).

Née en 2000 de l’engagement collectif de producteurs, agronomes, consommateurs et professionnels de santé, et encouragée par les ministères de l’Agriculture, de la Santé et de l’Environnement, Bleu-Blanc-Cœur fédère aujourd’hui plus de 7 000 éleveurs et 900 acteurs de la chaîne alimentaire ; avec le soutien d’une communauté grandissante de plus de 32 000 citoyens dont 4 000 professionnels de santé et 1 000 métiers de bouche.

Forte de 6 études cliniques (1 autre en cours) et plus de 400 publications scientifiques prouvant son impact positif sur la santé des écosystèmes (de la Terre, des animaux et des hommes), Bleu-Blanc-Cœur s’attache à BIEN produire et BIEN nourrir les animaux, pour que cela soit BON pour nos sols, nos animaux, le climat, BON pour nous tous… et tout simplement BON !

Représentant 5 à 10 % des parts de production selon les filières, il existe plus de 2 500 produits issus de filières 100 % françaises certifiés Bleu-Blanc-Cœur (pain, farine, œufs, lait, viandes, produits laitiers…) disponibles dans toute la France, alliant qualité gustative, nutritionnelle, plaisir et équilibre dans l’assiette. Tous respectent des obligations de résultats (garanties par plus de 4 000 analyses par an) permettant d’assurer aux consommateurs des produits de haute qualité nutritionnelle, et environnementale (20 % d’émissions carbone en moins pour les produits laitiers, œufs, volailles vs le conventionnel) et ainsi de « bien manger » et « mieux consommer » au quotidien. www.bleu-blanc-coeur.org

Nathalie Kerhoas

Les dernières actualités

Plaidoyer Scic : pour aller encore plus loin en 2024

Depuis leur création en 2001, les Sociétés coopératives d’intérêt collectif (Scic) ont essaimé partout sur le territoire pour répondre aux besoins concrets des habitants et des collectivités. La CG des Scop et des Scic a continuellement fait la...
Lire plus...

Le mouvement des Licoornes grandit

Constituées majoritairement de Scic, les Licoornes ont l’ambition de changer les modes de faire dans l’économie au service de la transition écologique et sociale. Les neuf fondatrices viennent d’être rejointes par quatre nouveaux membres pour...
Lire plus...
prev
next